Malgré une législation floue, les boutiques de CBD continuent de fleurir

Malgré une législation floue, les boutiques de CBD continuent de fleurir

Quelle différence entre le CBD et le THC ? 

Le CBD ou cannabidiol est une molécule présente dans la plante de cannabis. Contrairement à l’actif bien connu qu’est le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), le CBD n’est pas un stupéfiant et n’a pas d’effet psychotrope, responsable des incidences néfastes, propre au cannabis classique.

Comment les boutiques de CBD se démarquent-elles de la concurrence ? 

 Profitant d’un flou juridique, les magasins ou les boutiques en ligne de cannabis light sont de plus en plus nombreux à ouvrir dans la cité phocéenne. Mais le CBD et la légalité, qu'en est-il en 2022 ? 

Pour se démarquer de la concurrence, ils font preuve d’imagination et proposent des services originaux.

À l’instar de la boutique en ligne « CBD BICYCLETTE » qui dans une démarche écologique propose de livrer gratuitement ses clients à vélo.

Selon le fondateur, le CBD est une révolution dans le monde du cannabis.

« Nos clients disposent d’un produit d’aspect et de saveur identique à la beuh classique, mais sans les effets désagréables de paranoïa ou de trouble de la concentration que peut induire la consommation de THC.

Les consommateurs apprécient également la simplicité de l’approvisionnement. Ils n’ont plus besoin de prendre de risque en se rendant dans les quartiers, une simple commande en ligne et leur achat de CBD est livré à vélo dans les heures qui suivent. Nous effectuons ainsi des envois postaux à travers toute la France. 

C’est rapide, écologique et au lieu d’alimenter des réseaux mafieux, ils soutiennent une entreprise qui paye des taxes et des impôts en France.

Les fleurs que nous vendons sont systématiquement analysées par des laboratoires indépendants et certifiées légales avec un taux de THC inférieur à 0,2 %. »

Malgré le rappel de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), précisant l’interdiction de vente de fleurs de CBD en France, les revendeurs poursuivent leur activité, prônant un vide juridique et mentionnant qu’aucune loi n’interdit actuellement la vente de CBD. Une mission d’information parlementaire a officiellement débuté en janvier avec l'objectif de faire avancer le débat et préciser le cadre légal du cannabis en France.1

1-Mission d'information commune relative à la réglementation et à l'impact des différents usages du cannabis - Lancement des travaux mardi 14 janvier 2020


Laissez un commentaire