L’histoire du CBD

L’histoire du CBD

 

 Histoire du CBD

 

De nos jours, le CBD et ses bienfaits relaxants et apaisants sont connus de tous. Et pour cause, ces propriétés thérapeutiques ont conquis le cœur de ses consommateurs. Le marché en pleine expansion, a vu fleurir de plus en plus de boutiques de CBD, qu'elles soient physiques ou en ligne comme CBD Bicyclette. Mais quelle est l’histoire de la molécule de CBD si populaire aujourd’hui ? Comment ses vertus ont-elles été découvertes ? 

 

 

La culture du chanvre, les origines du CBD

Origine du chanvre 

Le chanvre fait partie des premières plantes cultivées par l’homme. Bien que la montagne ou encore les climat chaud et humide lui soient propices, cette plante à fleurs pour un peu partout dans le monde. Selon les recherches archéologiques, le chanvre serait utilisé par l’homme depuis 8 000 ans avant J-C. 

 

Le cannabis est donc connu depuis des millénaires. Elle sera d’ailleurs utilisée comme matière première pour la fabrication de textile grâce à la robustesse de ses fibres. Mais l’usage du chanvre ne s'arrête pas là. En effet, certains peuples utilisaient le chanvre pour ses propriétés médicinales afin de soigner certains maux.

 

Mais cette plante cultivée librement pendant longtemps à connu et connaît encore aujourd’hui une certaine méfiance chez certains. En effet, à l'époque, l’utilisation du chanvre était assez libre. L’usage de certaines plantes comme le chanvre à des fins médicinales était très courant. Il aura fallu cependant un certain moment avant que le CBD trouve la place qu’il occupe actuellement. Si aujourd’hui ce dernier semble avoir conquis la population de manière générale, c’est l'aboutissement de longues années avec diverses études scientifiques et médicales. Intéressons-nous un peu à la chronologie du CBD. Comment a-t-il été découvert ? Et comment son utilisation s’est-elle popularisée ? 

 

 

L’évolution du CBD jusqu’à nos jours

 

1940 : découverte du CBD 

 

La molécule de CBD a été découverte pour la première fois en 1940 par un groupe de scientifiques de l’université de l'Illinois. Et plus précisément par le biochimiste Roger Adams. En effet, au sein de cette université, il a étudié durant de nombreuses années la composition chimique du cannabis sativa L. En 1940, Roger Adams parvient alors à isoler la molécule de cannabidiol du reste des autres molécules du chanvre. Mais suite à cette extraction, le biochimiste n'approfondit pas les travaux. Bien qu’il soit le premier à avoir isolé la molécule de cannabidiol, Roger Adams n’a pas poussé jusqu’à la description exacte de la structure moléculaire du CBD.

 

 

Suite à cette découverte, plusieurs années se succèdent sans aucune publication ou recherches sur le CBD. Ce n’est qu’une vingtaine d’années après, que d’autres chercheurs approfondissent les travaux sur la molécule de CBD pour enfin découvrir la nature chimique exacte du cannabidiol. En 1863, la structure moléculaire du CBD est alors découverte par Raphael Mechoulam, biochimiste à “Hebrew University of Jerusalem”. Il écrit alors pour la première fois sur la composition de la molécule du CBD. L'année suivante, il réussit à isoler la molécule de THC. Il vient donc de montrer l’existence de deux composants principaux du cannabis ce qui va grandement pousser les recherches sur le cannabis thérapeutique. 



1970 : découverte des propriétés thérapeutiques du cannabidiol

cannabis cbd

 

Dans les années 70, les premières études thérapeutiques sur le CBD voient le jour. Il s'agit alors d'un grand pas dans l’avancement des recherches autour du CBD. C'est grâce aux recherches de Raphael Mechoulam et ses collaborateurs que nous savons aujourd’hui que le CBD n’est pas une molécule psychoactive. Durant ces études, les chercheurs effectuent des tests sur différents sujets (humains et animaux). Le résultat des tests permet de mettre en évidence que le cannabidiol n’est pas responsable de l’effet sédatif du cannabis. Et encore mieux, ils révèlent que la molécule de cannabidiol possède probablement des effets thérapeutiques. L’intérêt autour du CBD et de son potentiel thérapeutique par la suite n’a été que grandissant.

D’autres recherches vont alors être lancées par plusieurs chercheurs. En 1973, un groupe de chercheurs découvre l’efficacité du CBD pour traiter l’épilepsie. Quelque temps plus tard, une autre équipe de chercheurs découvre les vertus anxiolytiques du CBD. Il pourrait alors jouer un rôle considérable pour lutter contre le stress et l’anxiété. D’autres bienfaits du cannabidiol sont également mis en avant tel que le rôle du CBD pour calmer les nausées ou encore dans les troubles du sommeil. 



Apparition des premiers traitements au CBD 

Dr Mechoulam

 

Grâce aux précédentes découvertes, on comprend alors mieux quel intérêt pourrait avoir les propriétés du CBD sur les humains, mais aussi sur les animaux. En 1980, le Dr Mechoulam, accompagnée d’une équipe de chercheurs de São Paulo, tente de mettre en avant les bienfaits du CBD pour la santé. Les effets bénéfiques CBD naturel seront alors démontrés avec succès. 

En 1988, on découvre le système endocannabinoïde dans le corps humain. Le CBD et ses nombreux résultats positifs commencent alors à connaître un franc succès au sein de l’univers médical.

Par la suite, la contribution du CBD pour des pathologies telles que la maladie de Parkinson ou encore Alzheimer vont être mise en évidence. On découvre que l’action du CBD naturel pourrait jouer un rôle contre la dégénérescence neuronale dans le cadre des maladies dégénératives. 

Aux Etats-Unis, on observe la légalisation du CBD dans certains états. Suite à cela, les tout premiers traitements à base de CBD vont voir le jour.

 

La propulsion du CBD sur le devant de la scène


À la suite du lancement des traitements à base de cannabidiol, d’autres découvertes continuent de voir le jour. Des scientifiques vont alors démontrer les effets bénéfiques du CBD pour soulager des patients schizophrènes ou encore atteints de maladies cardiovasculaires. Pendant ce temps, d’autres études vont mettre en évidence le rôle du CBD pour limiter la production de cellules cancéreuses chez les patients atteints de cancers. 

En parallèle des études des effets du CBD chez des patients humains, les études du rôle de CBD chez les animaux ne sont pas en reste. Elles permettent de montrer que le CBD peut soulager certaines douleurs chez les animaux. 


En 2003, le gouvernement des Etats-Unis pose un brevet sur le CBD en tant que neuroprotecteur. En 2013, le CBD est utilisé dans le cadre du traitement d’épilepsie chronique chez Charlotte FIGI, une jeune fille née avec cette pathologie. Cette fillette est atteinte du syndrome de Dravet, une forme d'épilepsie rare qui touche 1 personne sur 20 000. Son traitement au CBD sera une réussite. Grâce à la consommation de quelques doses d’huile de CBD, extraite d’une variété riche en CBD, ces crises d'épilepsie ont pu être nettement stoppées. Ce franc succès du traitement au CBD va alors propulser le CBD sur le devant médiatique. L’utilisation du CBD à des fins thérapeutiques va alors se répandre partout et de plus en plus se populariser. 

L’arrivée de CBD en France

 

Dans les années qui ont suivi, les avis sur le CBD ont changé aux États-Unis. Les opposants au CBD ont changé leur regard et se tournent désormais vers les propriétés relaxantes et thérapeutiques du CBD. 

Suite à la médiatisation du CBD, la molécule va alors venir conquérir le sol français. Bien que depuis sa popularité ne cesse d'accroître, le CBD connaît néanmoins plusieurs controverses. Même si on observe une avancée dans l’acceptation de la molécule, le CBD a longtemps été diabolisé. En effet, on a bien souvent fait l'amalgame entre la molécule de CBD et celle de THC. Et pourtant, ces dernières proviennent certes de la même plante, mais délivrent des effets biens distincts. La consommation ainsi que la vente de CBD ont été autorisées par l’Union Européenne. Cependant, chaque pays est en droit d’autoriser ou pas sa commercialisation. Il faut alors qu’un produit à base de CBD, quel qu'il soit, ait une teneur en THC ne dépassant pas 0,2 %. La France ne s'oppose pas à ce cas de figure. Cela va permettre alors le lancement de nombreuses boutiques de CBD à la fois physiques mais aussi en ligne comme CBD bicyclette. Vous pouvez retrouver l'intégralité de nos fleurs de CBD de qualité ainsi que nos huiles de CBD respectant la norme européenne en vigueur. 

 

L'évolution du CBD en France 

 

En novembre 2020, l’interdiction du CBD en France est jugée illégale par l’Union européenne. La justice européenne conclut que la molécule de cannabidiol n’a “pas d’effet psychotrope” et ne peut pas être considérée comme un stupéfiant ni comme une molécule nocive pour la santé. L'UE a notamment exprimé son incompréhension des politiques Français au sujet des études démontrant les bienfaits du CBD. 

 

 

Quand est-il de l’avenir du CBD en France ?

 Avenir du CBD en France

Le CBD fait beaucoup plus l'unanimité dans d’autres pays de l’Europe. Dans des pays comme en Suisse où le CBD est autorisé depuis 2011, la teneur en THC ne doit pas dépasser 1%. Depuis 2017, l’Allemagne autorise le CBD sous forme médicale représentant alors le plus grand marché d’Europe. 

En France, le CBD n’était pas complètement normalisé. Mais alors que le CBD est de plus en plus accepté, le 31 décembre 2021, un arrêté est déposé. Celui-ci autorise et encadre l’utilisation industrielle et commerciale des extraits du chanvre et donc de la molécule de CBD issue de cette plante. Bien que la France décide d’encadrer la commercialisation, elle n’autorise pas l’exploitation du cannabidiol sous toute forme. La vente des Fleurs de CBD est interdite. Une décision brutale pour les vendeurs de CBD, mais aussi pour les consommateurs de plus en plus nombreux. Après plusieurs recours, le Conseil d’Etat suspend alors l'interdiction quant à la commercialisation des fleurs de CBD. La question de l’avenir du CBD en France reste donc plus ou moins en suspens. 

Mais malgré ses nombreuses controverses, nous pouvons donc penser que les tendances restent plutôt favorables quant à l’évolution positive pour le CBD. 

Même si l’avenir du CBD reste tangent en France, on observe dans de nombreux pays comme l’Allemagne une direction qui tend de plus en plus vers une législation du cannabis sous ces différentes formes.   


En espérant vous avoir un peu plus éclairer sur le CBD et son évolution au travers des années, nous espérons vous revoir très bientôt chez CBD Bicyclette. 





Laissez un commentaire